KarstEAU

Amélioration des connaissances sur les ressources en eau souterraine dans les formations carbonatées

 































































































Le Régaïe de Néoules

Le Régaïe de Néoules (ou Ragaïe, Régaye) est une cavité qui s’ouvre sur la commune de Néoules (Var). La cavité offre une visite spéléologique horizontale, jusqu’à un siphon situé à 560 mètres de l’entrée.

Durant les périodes pluvieuses, la cavité s’ennoie et l’eau souterraine s’écoule par l’entrée, formant ainsi une source qui alimente ensuite le cours d’eau temporaire.


En 2014, le Régaïe de Néoules est devenue une cavité d’étude sur le fonctionnement hydrogéologique du karst. Un suivi en continu des variations de niveau d’eau, température et conductivité électrique a démarré. L’Université d’Aix-Marseille (Laboratoire CEREGE, OSU PYTHEAS) a mis à disposition une sonde de mesure, installée sur le site en collaboration avec l’Association SpéléH2O.


Le projet « Eaux souterraines », partenariat entre des collèges du Var, l’Université Aix-Marseille, l’association SpéléH2O, le Comité Départemental de Spéléologie du Var.


    L’objectif est de proposer une approche interdisciplinaire aux collégiens autour du cycle de l’eau en terrain calcaire (karst). Pour cela, les élèves vont sur (et sous) le terrain lors de sorties encadrées, et travaillent en cours/TP. Le projet en partenariat propose l’installation de sondes de mesure dans des grottes, permettant de suivre l’évolution du niveau d’eau en fonction des pluies.



2014-2015 :


Les élèves du collège Pierre de Coubertin au Luc en Provence participent en 2014-2015 au projet porté par les enseignants du collège (coordination F. Mourau), et soutenu par l’académie de Nice, en partenariat avec le CEREGE et la Fédération Française de Spéléologie (FFS et CDS 83). Le projet est basé sur le suivi de la cavité : Le Régaïe de Néoules.


Les documents de présentation :


  1. -Septembre 2014 : Une vidéo de présentation de la mise en place du suivi de la grotte du Régaïe de Néoules est disponible.


  1. -Octobre 2014 : Le projet « Eaux souterraines » a été présenté à la 24ème réunion des Sciences de la Terre (RST 2014) à Pau.


  1. -Mars 2015 : Les élèves présentent le projet au concours CGénial pour l'académie de Nice. Accéder à leur poster.


  1. -Juin 2015 : Pour clore le projet 2014-2015, les élèves présentent, en anglais, leur travail sur les eaux souterraines. Visionnez la vidéo "Underground waters".


    Un projet du même type avait permis aux élèves d’étudier le paléo-écoulement de la rivière des Rampins en 2013, aboutissant à la publication d’un article dans la revue Spelunca (n°132, année 2013).



2015-2016 :


    Le projet s’agrandit avec maintenant deux collèges : Le Luc en Provence (P. de Coubertin), et Le Beausset (Jean Giono), et de nouvelles cavités équipées de sondes de mesure in-situ grâce au CDS 83. Le projet porte sur l’ensemble du massif St Clément, avec les réseaux spéléologiques de Néoules, et de Planesselve. Cette année les élèves vont étudier la propagation de l’onde de crue dans la grotte du Régaïe de Néoules et voir si le réseau de Planesselve réagit de la même manière.


    Les documents de présentation :


  1. -Novembre 2015 : Présentation du projet d’installation de nouvelles sondes de mesure au CDS 83.


  1. -Le site web du projet pour les collèges


  1. -Le projet Eaux souterraines 2014-2016 en vidéo, présenté par les élèves du collège Pierre de Courbertin (Le Luc) : Ouvrir la vidéo


- Le deuxième prix du concours C-Génial avec le projet Eaux Souterraines relayé par Var Matin

Le fonctionnement hydrogéologique du Régaïe de Néoules



Les données de l’automne 2014 sont présentées dans la figure ci-dessous. Le niveau d’eau au siphon 1 réagit très rapidement avec les précipitations.

Le niveau maximum enregistré en novembre 2014 est proche de 20 mètres. Le mois de novembre 2014 a été particulièrement pluvieux, engendrant une succession de crues karstiques dans la cavité, avec des mises en charge qui ennoient systématiquement une partie ou la totalité des galeries.

Le suivi doit être poursuivi pour étudier les réactions du niveau d’eau lors de l’étiage estival.


Voir l’analyse détaillée des données de la période 2014-2016 dans l’article proposé à la revue Karstologia.

Remerciements : à Denis L. qui accueille le pluviomètre et la sonde barométrique, à Lucie D.S. et Simon P pour la relève des données.

2016-2017 :


    A la rentrée scolaire 2016, le projet Eaux Souterraines intègre le dispositif des EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires), avec 8 établissements partenaires.


Documents :

- Résumé de présentation du dispositif Eaux Souterraines en 2016-2017 : Télécharger

- Un article de synthèse de présentation du projet (période 2014-2016) et d’accompagnement à l’interprétation des données hydrogéologiques (karst du Régaïe de Néoules) est proposé à la revue Karstologia. Télécharger

- Le suivi des sources autour du massif Saint Clément (Var) lors de la crue du 22 novembre 2016 (conductivité électrique, température) : Télécharger